» Secondes : Moi, toi, nous » Histoire
 
Histoire
L’autre et moi, dans un monde qui change ?

 
Voir livre animateur page 27

Ci-dessous quelques illustrations de la thématique abordée :
- qui suis-je dans un monde qui change ?

Elément du programme :
- Humanisme et Renaissance

Supports choisis :

Un nouveau monde : exploration de nouvelles terres, nouvelle vision du monde
- animation "les grandes découvertes"
- Le planisphère nautique de Domingos Texeira - 1578
- La sphère de Jorg Burgi
- Livre et film "La controverse de Valladolid" à propos des indiens d’Amérique
JPG - 406.5 ko
Détail de la sphère de Jorg Burgï
Licence creative commons - Kotomigd Flickr

- Un nouveau monde, les Humanistes

JPG - 1.1 Mo
Portrait d’Erasme
Holbein le Jeune - Domaine public, Wikimedia Commons

JPG - 648.5 ko
Bible polyglotte d’Alcala
1ère page du livre de l’Exode - Domaine public, Wikipedia

PNG - 48.5 ko
Traductions de la Bible

- Un nouveau monde, la révolution Copernicienne

JPG - 430.4 ko
Système de Ptolémée
Extrait de l’Harmonia Macroscomica d’Andreas Cellarius. Les signes du zodiaque et le système solaire avec la Terre en son centre. Domaine public - Wikimedia commons

JPG - 441.7 ko
Système de Copernic
Extrait de l’Harmonia Macroscomica d’Andreas Cellarius,1660/61. Figure montrant le système héliocentrique de Copernic. Domaine public - Wikimedia commons

Un homme nouveau : l’homme au centre du monde

- Le dessin de l’« homme de Vitruve » par Léonard de Vinci : la vraie source, en l’absence de code

JPG - 338.6 ko
Botticelli - Le Printemps
Galerie des Offices, Florence. Domaine Public - Wikipedia

JPG - 398.3 ko
Albrecht Dürer - Adam et Eve
Musée du Prado - Madrid - Domaine Public Wikipedia

JPG - 173.3 ko
Michel-Ange - David
Galerie de l’Académie - Florence - Licence creative commons - Wikipedia

Un homme nouveau : vers une éducation nouvelle

JPG - 144.1 ko
Classe flamande, gravure d’après Breughel - 1556
Musée Staatliche Berlin. Licence creative commons - http://www.pieter-bruegel-the-elder.org

L’éducation humaniste prend le contre-pied de l’éducation traditionnelle, qu’illustre ce texte du début du XVe siècle, dû au cardinal italien Jean Dominici : "Qu’ils (les enfants) soient battus, qu’ils l’aient mérité ou non. Dans le premier cas ils doivent remercier la justice, dans le second ils ont le mérite d’avoir de la patience. C’est pourquoi, toujours et dans tous les cas, les rossées et les bastonnades leurs sont utiles." La gravure ci-dessus, postérieure de près d’un siècle à ce texte, montre qu’en Flandre comme ailleurs les méthodes préconisées par le Cardinal Dominici ont leurs adeptes.